Accueil Analyse Est-ce qu’il vaut mieux acheter une voiture d’occasion auprès d’un particulier ou d’un professionnel ?

Est-ce qu’il vaut mieux acheter une voiture d’occasion auprès d’un particulier ou d’un professionnel ?

par Sam

Quand on souhaite acquérir une voiture d’occasion, on ne se penche pas assez sur chez qui il faudrait se fournir. Pourtant, tu le remarqueras probablement lorsque tu feras tes recherches sur des sites comme Le Bon Coin ou La Centrale, on te propose à la fois des véhicules d’occasion vendues par un particulier, ou par un professionnel. Pour ce dernier, il peut s’agir d’une concession axé sur les voitures d’occasion.

Dans ce cas-là, ce seront souvent des modèles ayant moins de 5 ans, probablement issues de reprises. Cela peut également être des garagistes indépendants, et dans ce cas-là, on peut trouver la même gamme de voiture que chez les particuliers. La question que l’on se pose, c’est donc s’il est préférable d’acheter chez un particulier ou chez un professionnel. Et on va tenter d’y répondre dans cet article.

Les avantages et inconvénients d’un particulier

Les particuliers qui vendent leur voiture proposent généralement n’importe quelle type de véhicule, peu importe l’âge. On retrouvera souvent des véhicules anciens, si le propriétaire souhaite s’en séparer. Le prix de la voiture est rarement exagéré et souvent, s’il l’est, le vendeur finira par créer une nouvelle annonce avec un prix plus bas. En parlant des prix, souvent, ils se basent sur la côte du véhicule en vigueur. Mais si le vendeur souhaite vraiment s’en débarrasser, il peut proposer un prix plus bas que celle de la côte.

L’avantage d’une vente d’un véhicule chez un particulier, ce sont les prix qui reflètent généralement le marché. Rarement un vendeur vendra au-delà du prix du marché. S’il le fait, sa voiture restera plus longtemps au sein de son garage. Tu peux aussi négocier plus facilement avec un particulier, surtout s’il ne s’y connait pas trop et que tu mets en évidence des défauts de la voiture (qui ne sont pas réellement dérangeants non plus) qui ne sont pas si graves que ça. Le vendeur peut alors accepter de diminuer le prix, à une certaine limite.

L’inconvénient, c’est que tu dois être prudent avec le vendeur particulier. Il faut être sûr que l’entretien de la voiture soit respecté dans les temps, avec toutes les factures à l’appui. Tous les papiers doivent être à jour, sinon c’est la merde. La procédure peut durer encore plus longtemps. Après, tu peux très facilement te retourner contre le vendeur particulier en cas de vice caché. Ce dernier doit être réglo avec toi. Les désavantages, c’est surtout à son niveau, mais j’y reviendrai dans un autre article.

Les avantages et inconvénients d’un professionnel

Le premier avantage qui revient souvent, c’est la garantie. Elle est intéressante quand elle est d’un an, comme c’est le cas chez les concessionnaires affilés à des marques automobiles et spécialisés dans l’occasion. Le véhicule est quand même suivi, les factures et historique d’entretien sont souvent disponibles plus facilement. Tu peux aussi opter pour un financement par crédit, directement chez le concessionnaire. Enfin, certains t’avancent la prime à la conversion si le véhicule est éligible.

Maintenant, il faut savoir qu’il existe des garagistes indépendants. Il ne faut pas les mettre tous dans le même sac, mais généralement, si le garagiste indépendant vient de créer sa société (ou si elle n’existe que depuis quelques mois), c’est mauvais signe. Généralement, ce sont ces garagistes qui proposent des garanties de 3 mois (ou 5000km) pour l’embrayage et le moteur. Mais le garagiste s’assure que ces deux éléments n’ont pas de problème avant la vente. Même le contrôle technique peut être validé par un centre agrée, mais qui s’arrange avec le garagiste.

L’inconvénient réside en fait dans le type de professionnel que tu rencontres. Le second cas est, si possible, à éviter, parce qu’il te vendra des voitures d’occasion dont le prix est au-delà du marché. Ensuite, le gros risque c’est si son garage ferme. Tu n’auras pas moyen de te retourner contre lui puisqu’il s’est évaporé. C’est souvent arrivé par le passé. De plus, quand ces garagistes font des reprises, ils te reprennent la voiture à 450€, par exemple. Puis, tu regardes l’annonce en question, et si la voiture était en bon état, elle sera affichée à 3490€.

Ce qu’il faut comprendre

Les garagistes professionnelles, indépendants ou non, sont là pour se faire de l’argent, on s’en doute bien. Mais chez le premier cas, c’est d’autant plus visible que le prix du véhicule d’occasion va au-delà de la côte du marché, tout ça justifié par une faible garantie.

Et encore, si ton moteur lâche 2 mois après l’achat et que la garantie couvre le véhicule jusqu’à 6 mois, le professionnel fera tout pour se dédouaner. Comme ça, il n’aura pas à prendre en charge ton problème de moteur. Il dira que c’est ta faute, que tu as dû faire ci. Avec la boite de vitesse, ça sera probablement parce que tu es trop sec sur les passages de vitesses donc forcément.

En conclusion

Les concessionnaires associés aux marques automobiles qui se spécialisent dans l’occasion sont moins vaches que les indépendants, car ils ont une image à tenir. Mais il faut faire attention et se renseigner sur le prix du véhicule en général, sa décote, et prendre en compte toutes les informations liées à l’historique du véhicule.

Quand la voiture est vraiment une merguez, effectivement le vendeur pro le signalera, car il y a des limites quant à ce qu’il peut cacher. Surtout si la pièce en question coûte cher. Mais si c’est un problème lié à la pollution, il peut très bien dépolluer le véhicule par lui-même puis considérer que le problème est réglé.

Maintenant, tous les garagistes indépendants ne sont pas comme ça et heureusement. Seulement, s’il a ouvert depuis quelques mois seulement, sois d’autant plus vigilent. Renseigne-toi sur ce que les gens pensent de lui, et au pire, refuse la garantie ou autre mention qui ferait allonger la facture.

Les particuliers ne sont pas tout blancs non plus, mais du fait que tu possèdes son identité de toute manière, tu peux très facilement te retourner contre lui en cas de vice caché. Attention, ce n’est pas un vice caché si le problème a lieu 6 mois plus tard car tu t’acharnes à mort sur la boite de vitesse ou, encore, tu ne respectes pas le temps de chauffe avant d’arrêter le moteur.

Cela peut également t'intéresser

Écris un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.