Accueil Analyse La nouvelle Peugeot 208 va bientôt sortir ! Est-ce qu’elle marchera mieux que la précédente version ?

La nouvelle Peugeot 208 va bientôt sortir ! Est-ce qu’elle marchera mieux que la précédente version ?

par Sam

La nouvelle gamme Peugeot est clairement en train de prendre forme ! Si jusque là, pour ce type de changement, on passait d’une numérotation à une autre, cette fois, la série 8 persiste et signe. Il faut dire que les 208, 308 et consorts ont eu beaucoup de succès, à tel point que ces voitures sont marqués dans l’esprit des automobilistes. Surtout que la série 7 a mal vieilli et connaissait beaucoup de soucis de fiabilité, comparé à la série 8.

Quoi qu’il en soit, en octobre sortira la nouvelle 208 tant attendue, et qui aime se faire attendre d’ailleurs. La différence avec la génération précédente se trouve surtout dans le style, qui est emprunt de personnalité. Peugeot a su jouer avec les feux LED, de sorte à ce qu’elles forment des dents de lion. C’est la première fois qu’un constructeur français sait magner les feux de jour LED au point que ça donne une nouvelle personnalité à la voiture. On aura l’impression, surtout de nuit, d’avoir derrière nous une voiture qui nous pourchasserait.

On sent que PSA veut faire monter en gamme Peugeot. Mais ici, c’est arrivé au point où on a du mal à situer la 208. Est-ce qu’elle veut copier Audi avec l’Audi A1 ? Souhaite-elle concurrencer la Polo ? J’ai envie de dire, un peu des deux. Quand on regarde la nouvelle 208, on a l’impression de voir une A1 française, mais dans les prix, on se situe aux alentours de la Polo.

D’ailleurs, en ce qui concerne les prix, il y a beaucoup de choses à dire. La Peugeot 208 commence à 15 500€, ce qui est plus cher que la nouvelle Clio et la Polo actuelle. Mais c’est la finition de base, nommé « Like ». Oui, la finition qui te rappelle que tu as pris une voiture comme la 208, mais qui n’est pas la vraie 208. Dans l’idée, c’est ça. Les feux de LED en forme de dent ne sont pas présents, remplacé par une matière noire. Et l’on retrouve les feux halogènes. Ici, Peugeot nous propose clairement une voiture qui serait âgé, technologiquement parlant, de 2009.

Pour avoir les dents de lion en LED, il faut dépenser 2000€ de plus pour la finition Active. Pour avoir une voiture qui en jette réellement, ce sera la finition GT Line à partir de 22 700€. Mais ceci à part, si tu veux avoir une 208 qui a clairement de la gueule, il faudra aller au delà de 24 000€, généralement. C’est triste, mais c’est ainsi. Une citadine à ce prix peut sembler abusé mais on reste loin des 36 000€ d’une A1 Sportback bien optionée.

La finition GT n’est proposé qu’avec le moteur électrique, pour le prix de 37 150€. Oui, car suite au rachat d’Opel, PSA a pu bénéficier des recherches de la marque allemande au niveau de l’électrique. Et ainsi créer la plateforme e-CMP disponible chez la DS3 Crossback E-Tense (qui vient à peine de sortir) et la Opel eCorsa (qui sort le printemps prochain). Pour la nouvelle 208, ce sera dès janvier pour la version électrique. Le problème, c’est que PSA propose le même moteur électrique sur tous ses modèles. Ainsi, tous développent 136 chevaux et ont plus ou moins 340 km d’autonomie. Cette donnée varie selon le poids du véhicule. En tout cas, c’est le cas pour la 208. Après, ça varie selon le poids du véhicule.

Au niveau de l’extérieur, je dois vous avouer que je suis pas hyper fan de l’avant. Et l’arrière encore moins. J’attends de la croiser en vrai, mais des rumeurs disent que l’arrière ne rend pas bien du tout lorsqu’on la croise. C’est du moins ce que j’ai pu lire sur quelques forums. Des personnes ont pu croiser la nouvelle 208, lorsque celle-ci fut testé par des journalistes ou encore des personnes internes au groupe, notamment.

Quelque chose que je ne comprends pas aussi, c’est pourquoi on trouve des arches autour des roues comme sur les SUV ? Parce sur une citadine, le rendu est mauvais. De plus, on a l’impression d’avoir un SUV face à nous alors qu’il s’agit bien d’une citadine. En tout cas, si on l’a voit de loin. Plus généralement, la voiture a une silhouette qui se veut sportif, ça se ressent clairement. Il faut dire que c’est la mode chez les constructeurs. De nous proposer des voitures qui sont sportifs que d’esthétique. Mais pas dans la puissance, par contre.

Un intérieur similaire à ce que PSA nous propose déjà

Résultat de recherche d'images pour "nouvelle 208"

Autant l’intérieur fait son effet quand on la voit sur la dernière 508, autant ici… Disons que l’on connaît. Alors il est bien, le soucis n’est pas là. Mais on n’est pas surpris. Pour le coup, on reprend l’ancien intérieur de la 208, on la modernise et voilà le résultat. Reste que la nouveauté principale reste le virtual cockpit, là encore qui sera présent sur les finitions les plus hautes. L’intérieur reste quand même intéressant car on retrouve ce côté futuriste, qui peut plaire comme ne pas plaire auprès d’autres personnes.

On sent que cette voiture vise davantage la tranche d’âge des 18 – 34 ans. Maintenant, est-ce que ces derniers se laisseront tenter par la nouvelle 208 ? Je pense que si pour certains, mais il faut monter dans les finitions si tu souhaites avoir une 208 qui a de la gueule. Car la version Like qui fait voiture d’occasion, elle n’aura pas le même effet. Et cette fois, contrairement à la Audi A1, on le verra dès l’extérieur que tu as voulu faire le rat. Cela dit, avec la location longue durée, la 208 devrait bien marcher. Entre 269€ et 299€ par mois environ pour la GT Line, on devrait s’y retrouver.

Pour 5000€ de moins que la version allemande, la Peugeot 208 se trouve être une alternative intéressante. Maintenant, est-ce qu’on parler de haut de gamme ? Il faudrait encore une fois qu’ils se concertent au sein même du groupe. Parce que tu ne peux pas avoir d’un côté Peugeot qui monte en gamme, et de l’autre DS qui est censé être le haut de gamme.

Une française qui veut faire l’allemande ?

Pour ceux qui n’aiment pas trop la 208 car trop technologique par rapport à l’autre version, plus simple, PSA a pensé à vous avec l’Opel Corsa. J’en parlais déjà dans l’autre article, mais la Corsa est plus simple d’aspect et peut donc plaire au grand public. La 208 prend le pari d’aller plus loin, mais est-ce que les gens iront plus loin ? Les ventes excellentes de la dernière 3008 montrent que c’est possible, donc pourquoi pas ?

On peut aussi se demander si la flotte d’entreprises seront d’accord pour prendre une 208 qui semblerait être plus racé. Là encore, ça reste à voir. En tout cas, Peugeot a pensé à eux car si le BlueHDI de 100 chevaux est proposé, c’est principalement pour les professionnels. Et les retraités qui prennent la 208, vont-ils nous infliger la version Like affreusement horrible et pas digne de ce que PSA souhaite nous proposer ?

Tant de questions dont la réponse officielle sera donné fin 2020, pour le classement annuel des voitures qui marchent le mieux en France. Cette année, la tendance ne se verra pas, parce que si les commandes de la nouvelle 208 ont déjà commencé, on ne verra pas beaucoup de modèle en circulation dès octobre. Peut-être vers février, ça commencera à sortir vraiment. Généralement, il faut attendre 5 mois pour voir pulluler la nouvelle version d’une voiture.

Est-ce que je prendrai cette voiture ?

Personnellement, si j’étais en quête d’une citadine, je pourrais éventuellement opter pour la nouvelle 208. Mais je suis plus fan des berlines compactes au minimum, donc je serai plus du genre à attendre à quoi ressemblerait la nouvelle 308. D’ailleurs, le problème de cette chronologie, c’est qu’autant avec la nouvelle 508, c’est compréhensible car la berline sert de flagship aux nouveautés de PSA.

Mais maintenant que la nouvelle 208 est sur le point d’être renouvelé, la 308 est en retard stylistique. Soit elle sort en septembre 2020 et ça passe, soit ce sera en 2021 et dans ce cas, il se peut que d’ici-là, ses ventes en pâtissent. La dernière fois que la 308 a pris le nouveau style, c’était en 2014. Soit 2 ans après l’apparition de la 208. Elle a été restylé en 2017 donc niveau technologie, elle n’est pas en retard. A voir avec le temps. De toute façon, je consacrerai une série sur les véhicules berline compact de Peugeot numéroté en 3 sous peu.

Pour ce qui est du style PSA, je le préfère largement sur la nouvelle 508. Autant cette dernière m’impressionne, autant la 208 II me laisse de marbre. La face avant avec les dents en LED fait moins son effet, lui donnant même un aspect bouboule. De plus, je n’aime pas du tout les arches de roues en plastique type SUV. Et le pire, c’est qu’on les trouve sur les finitions hautes. Avant, il n’y en a pas. Et je préfère, mais chacun ses goûts, c’est sûr.

Enfin, ne t’attends pas à voir d’autres version de cette 208. Pas de coupé cabriolet, mais une version sportive est en projet, et elle sera… Electrique. Oui, car PSA abandonne la GTi, lui préférant la formule PSE. Mais on reparlera de ça dans un autre article.

Une chose est sure en tout cas. PSA a la pression, parce que les ventes de la 208 confirmeront si le nouveau style Peugeot plaît vraiment. Je pense que ça va marcher – très bien même – mais l’on peut aussi avoir une surprise. Si les ventes de la nouvelle Corsa voire de la nouvelle Clio bondissent, PSA peut commencer à prendre peur. Mais ça m’étonnerait qu’on en arrive là. Renault sera toujours premier de toute façon. Même si le lion est prêt à attaquer.

Cela peut également t'intéresser

Écris un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.