Accueil Analyse La Porsche Taycan, la concurrente de la Tesla Model S, peut-être une compensation du passage au tout-électrique

La Porsche Taycan, la concurrente de la Tesla Model S, peut-être une compensation du passage au tout-électrique

par Sam

La voiture électrique n’est pas du pain béni pour les personnes qui raffolent encore des sensations que les voitures thermiques procurent. On considère souvent la voiture à batterie comme aseptisant. Pourtant, on nous martèle sans cesse que l’avenir, c’est la voiture électrique. Le même discours que lors du passage au diesel, ce qui nous a valu d’avoir des cabriolets diesels, par conséquent. Quoi qu’il en soit, les constructeurs se mettent à l’électrique afin de ne pas payer d’amendes au niveau de l’Union Européenne. Et parmi eux, on retrouve Porsche.

Oui, la marque sportive dont je n’ai personnellement jamais su s’il fallait la mettre au niveau des Ferrari, Lamborghini et autres. Au final, quand on voit les tarifs de leur gamme en général, je la situerai entre Audi et les marques pré-cités. C’est une marque de luxe, mais qui semble facilement accessible, quand on voit le nombre de Macan et de Cayenne en circulation. Lorsqu’on voit la décote de cette dernière par ailleurs, il y a de quoi faire peur. Maintenant, Porsche est une marque accessible. N’importe qui peut rouler dans une Porsche, sauf les toutes dernières. Mais est-ce qu’il en sera de même pour la Porsche Taycan ?

La particularité de cette marque, c’est qu’elle sera électrique. Non seulement cela, mais elle souhaite concurrencer la Tesla Model S. Quand on en vient à choisir Porsche pour la concurrencer et non Audi, on voit bien dans quel catégorie Tesla se situe vis-à-vis de la Model S. Rappelons que Tesla est un constructeur généraliste, mais qu’elle a cette image de haut de gamme car, au départ, elle a proposé les Model S et X à des prix avoisinant voir dépassant les 100 000€. Elles avaient tout de même des prestations de voiture haut de gamme, mais on n’est pas sur de la Classe S pour autant.

La Porsche Taycan rivalise-t-elle vraiment la Tesla Model S ?

La Porsche Taycan veut donc concurrencer la Model S, mais elle souhaite quand même être un cran au-dessus de celle-ci. C’est surtout parce qu’il s’agira d’un modèle électrique. Maintenant, quand on parle de concurrencer la Model S, la première chose qui nous vient tous en tête, c’est l’autonomie. C’est indéniable, car choisir une Tesla se fait pour deux raisons. L’autonomie et le réseau de superchargeur, très bien développé.

Sur ce point, la Taycan n’est pas gagnante avec une autonomie comprise entre 381 à 450 km selon le cycle WLTP. Mais la Porsche propose des puissances beaucoup plus élevés. Sur la Turbo, on a 625 chevaux et 850 nm de couple. Sur la version Turbo S, on monte même à 761 chevaux et 1050 nm de couple. Des chiffres énormes comparés à la Tesla !

Et dire que ce seront les retraités qui vont les conduire. Cela dit, vu les puissances, c’est pas plus mal, car si tu donnes à une personne de 25 à 30 ans un peu nerveux, une voiture de plus de 600 chevaux, c’est l’accident assuré dès la sortie de concession. La vitesse maximale est quand même limité électroniquement à 260 km. Et en France, elle sera limité tout simplement au niveau de la loi. Dans les faits.

Maintenant, les prix. Si l’on a bien une Porsche Taycan 4S qui commence à 108 632€, les tarifs grimpent très vite avec la version Turbo à 155 552€. La Turbo S frôle même les 200 000€ (voire peut les dépasser avec les options), puisqu’elle commence à 189 152€. On rappelle que la Tesla Model S commence à 91 000€. Tout cela, c’est sans le bonus de 6000€ déduit. Mais à cette gamme de prix, 6000€ de moins représente-t-elle vraiment une grosse différence ? Entre 5,5% et 3,2% de moins, autant te dire que c’est une goutte d’eau.

Un intérieur rempli d’écrans

Est-ce que l’on peut dire que la Porsche Taycan rivalise la Model S ? Disons que si tu préfères avoir une voiture électrique avec ce que Porsche propose, tu seras servi. On voit que, par l’intérieur, le concurrent est tout trouvé.

Résultat de recherche d'images pour "porsche taycan"

Des écrans, il y en a partout. Maintenant, il faut clairement reconnaître qu’elles sont très bien incrustés, mieux que la Model S où l’on a qu’un écran central bien large. Ici, c’est bien travaillé, c’est bien agencé. On voit clairement qu’on a affaire à une Porsche. Si j’ai personnellement du mal avec le design extérieur (l’avant surtout), l’intérieur en jette par contre. On doit se sentir tellement bien à l’intérieur. A ce niveau-là, c’est mission réussie.

Personnellement, je trouve même que c’est un des meilleurs intérieurs de cette année, sachant que l’intérieur de la Peugeot 508, c’était la meilleure (pour ma part) mais de 2018, par conséquent. Donc je le dis, Porsche a très bien géré sur ce coup. Les allergiques à l’écran ne vont clairement pas apprécier. En même temps, tu n’allais pas garder ta Renault Safrane ou la Peugeot 607 à vie. Et je dis ça alors que ce sont de très bons modèles.

L’intérieur compense avec l’extérieur car je ne suis pas fan de l’avant. D’ailleurs, les phares avant donnent l’impression que la voiture pleure, comme si Porsche est triste de passer à l’électrique, au fond. Après, je n’ai jamais été un fan du design de Porsche. Il faut dire que la Cayenne m’a tellement dégoûté au niveau stylistique (ceci à part le fait qu’on en croise souvent, ce qui en fait une voiture surcotée).

La conduite, ça donne quoi ?

Bon, si sur Autolyse je testais une Porsche Taycan, ça se saurait déjà. Ça arrivera un jour, mais il faut que le site se développe. Je ne peux donc me contenter que de commenter les essais que j’ai pu entrevoir par-ci par-là. De ce que j’ai vu, la conduite est plaisante mais ce qui m’a tiqué, c’est le bruit que la voiture émet quand tu réalises des accélérations brutales. Autant tu as l’air de bien ressentir la vitesse, autant le bruit semblable à celle d’un ovni dans l’espace ne fait pas très envie pour autant.

Le problème, c’est que le bruit d’accélération n’est pas plaisant. On nous fait comprendre qu’on est dans une voiture électrique, et se dire que les sonorités des voitures sportives thermiques seront remplacés par un bruit d’ovni, ça ne donne pas envie. Après, c’est comme toutes les voitures électriques. Plus tu roules vite, plus l’autonomie fond. C’est normal. De la même manière que tu utilises Snapchat H24 sur ton portable, l’autonomie fondra comme neige au soleil si tu t’amuses sur l’autobahn.

Maintenant, quand l’autonomie restant est faible, la Porsche limite électroniquement la vitesse vers 110 km, du fait qu’il ne reste pas grand chose. C’est une bonne idée, car de toute façon, ce serait bête de voir sa voiture électrique tomber en panne et se faire ramener par une dépanneuse thermique. N’est-ce pas, certains propriétaires de Tesla ? J’en ai vu effectivement en panne sur l’autoroute, se faire ramener par des dépanneuses.

Serait-ce donc une belle compensation du passage à l’électrique ?

Oui et non. Oui car on a quand même une voiture puissante, qui réalise un bruit jamais entendu jusqu’alors lors d’accélérations franches. Le couple est très élevé et on l’a dès le départ. Technologiquement parlant, la Porsche Taycan est à la page. Le seul défaut, c’est l’autonomie. A ce niveau de prix, il aurait été sympa d’avoir une autonomie de 800 km par exemple.

Car il est étrange que la Tesla, qui délivre moins de puissance, a une autonomie plus élevé que la Taycan qui, elle, en délivre plus. Normalement, plus les chevaux sont élevés, plus l’autonomie suit. Mais il faut croire que ça dépend de l’avancée de la technologie selon chaque constructeur. Le groupe VAG qui détient Porsche (ou l’inverse, selon ce qui se dit sur Internet, c’est compliqué cette histoire) sont en retard au niveau de l’électrique, comparé à Tesla. Bon, tout le monde est en retard comparé à Tesla. Le groupe qui est le moins en retard, c’est Renault avec Nissan. Mais ils n’ont rien développé depuis.

Personnellement, si je devais opter pour une voiture électrique… Déjà, ce sera quand le prix du carburant dépassera les 2€ au litre. Je pense pas avant 2030 si on me laissait le choix. J’aimerais une technologie qui fait qu’on n’a pas besoin d’aussi grosses batteries, tant qu’elle puissent délivrer autant voire plus de puissance. La Porsche Taycan, pas pour moi et surtout pas en ce moment, avec la forte décote de l’électrique. Et crois-moi, la Taycan, comme le reste de ce qui est développé actuellement, passera par une forte décote…

Cela peut également t'intéresser

Écris un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.