Accueil Actualité Alpine va quand même sortir un SUV en 2021 nommé l’A410

Alpine va quand même sortir un SUV en 2021 nommé l’A410

par Sam

Renault n’a pas le temps visiblement. A peine la marque Alpine lancée – avec succès par ailleurs – on table déjà sur le lancement d’un SUV. En effet, même si le modèle A110 fonctionne, un seul modèle dans la gamme Alpine reste fragile. Et ce même si on a le droit à la déclinaison A110S depuis la rentrée. Renault souhaite donner les moyens à Alpine d’attirer un public plus large. Et pour ce faire, quoi de mieux que de viser Giselle ou encore Josette ?

En effet, un SUV avec les codes d’Alpine sera bien lancée, même s’il faudra attendre 2021 pour cela. Le temps de laisser au bureau d’études d’Alpine le moyen de donner un maximum de dynamisme au véhicule, afin que le SUV aille en cohésion avec la vocation sportive de la marque. Parce que se lancer sur ce terrain est fragile quand on est une marque comme Alpine. Les fans risquent de ne pas aimer. Les ingénieurs feront en sorte que le plaisir de conduire soit autant présent au sein du SUV que dans l’A110.

Le futur SUV devrait afficher un profil de faux coupé, avec une ligne de toit fuyante afin qu’il puisse être le plus aérodynamique possible. Par contre, le modèle sera basé sur la même plateforme CMF que celle qui accueillera les nouvelles Qashqai et Kadjar. Elle sera quand même modifié en vue de diminuer le poids du véhicule. Cela sera possible avec l’utilisation de pièces en aluminium au niveau du toit et du capot.

Un SUV sportif qui concurrencerait la Porsche Cayenne ?

Le moteur qui sera utilisé pour la futur A410 sera celle de la Mégane RS qui délivre une puissance de 280 chevaux, ainsi que 390 nm de couple. Alpine y associera probablement un système d’hybride rechargeable offrant 40 km en tout électrique, afin de contrecarrer la taxe C02. Elle aura également 4 roues motrices, grâce à un moteur électrique qui sera associé aux roues arrières. Ceci permet aussi d’économiser du poids.

Le futur SUV sera doté de quatre roues directrices, tout comme d’une suspension et de trains roulants spécifiques. On n’aura donc pas un simple Kadjar carrossée, c’est déjà ça. Comme c’est le cas pour l’A110 S, on pourrait avoir une variante A410 S plus puissante, qui dépasserait allègrement les 300 chevaux.

Avec ce futur SUV, Renault s’attaquera – par le biais d’Alpine – à la concurrence de SUV prémium. Comme notamment la DS7 Crossback. Non, je plaisante bien sûr ! La concurrence sera plus de l’ordre de la Porsche Cayenne disons. Depuis quand les voitures « premium » avec un moteur 1.6 Puretech seraient considérés comme de vraies concurrents ?

L’avis d’Autolyse

Nul doute que le SUV se vendra bien. Mais elle fera du mal aux concurrents de sa catégorie. Reste à attendre la présentation de la voiture. Parce que le soucis que j’ai avec Alpine, c’est son intérieur. Il ne fait pas assez premium à mon goût. Si l’extérieur en jette, mais que ce n’est pas trop ça au niveau de l’intérieur, ce serait dommage.

Comme le fait de lancer directement un SUV comme second modèle. D’ici 2021, est-ce que les SUV seront encore tendance ? Cette tendance ne se retrouve que les retraités. Cela dit, Alpine est une marque des années 80, donc susceptible d’intéresser les plus de 50 ans. Lancer un SUV ne serait peut-être pas si bête que ça, si l’on prend cette donnée en compte.

En tout cas, quelque chose me dit que contrairement à l’A110, on n’arrêtera pas de croiser des A410 une fois qu’il sera sorti. Après, si ça peut permettre à Alpine de sortir des modèles plus osés grâce aux ventes du SUV, pourquoi pas ? C’est déjà qu’une telle marque française existe. Avec toutes ces normes européennes qui détruisent le plaisir sportif, ça tient presque du miracle. C’est pas chez PSA que l’on trouvera ça. Ou alors si, mais avec le fameux Puretech.

Cela peut également t'intéresser

Écris un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.