Accueil Actualité Ce mec explique dans un reportage son quotidien quand il était… Go-fast

Ce mec explique dans un reportage son quotidien quand il était… Go-fast

par Sam

Je suis récemment tombé sur un extrait d’un reportage, publié récemment sur YouTube. Mais le reportage en question doit dater de quelques années, comme la sortie du livre. En effet, on y voir Bruno Di Maio, ancien go fast, raconter son quotidien qui remonte à plus de 20 ans désormais. Après être passé par la case prison, il sort un livre nommé « Au Coeur du Trafic » où il raconte sa biographie, ses anecdotes et ce qu’il vivait en tant que go fast.

La chaîne « DAM – Documentaires Auto / Moto » a publié récemment un extrait d’un reportage, où Bruno Di Maio apparaissait en tant que professeur du go-fasting. La vidéo est assez drôle je trouve. Honnêtement, je trouve qu’il a un franc parler assez communicatif, des tournures de phrases qui marque sa personnalité.

Dans la vidéo, il explique pourquoi et comment faire une doublette de la voiture qu’il possède, comment faire le plein de gazoil sans problème, comme se comporter face à la police. Et la partie la plus drôle, c’est à la toute fin, quand il s’apprête à passer la frontière du Perthus et qu’il explique sa technique pour échapper au contrôle. Mention spéciale quand, une fois la frontière passé, il critique l’utilité de la police française de l’autre côté. « La petite cahute ici il y a jamais personne, enfin quand ils y sont, on se demande à quoi ils servent ». L’accent toulousain qu’il possède est également une pépite.

Go-fast, tout un métier

En tout cas, ce reportage m’a vendu du rêve. On a l’impression d’avoir une parodie au fond, mais dans les faits, les explications sont tellement bien faites que ça fait froid dans le dos. Comme je l’ai lu dans les commentaires de la vidéo, on dirait une leçon théorique avant de passer à la pratique. Le moment où il parle de jeter une grenade pour faire peur aux personnes malvenu qui le suivent est également une belle pépite. En tout cas, si tu veux voir tout ça en action, voici la vidéo ci-dessous. Précisions que Bruno Di Maio n’est plus go fast depuis.

Cela dit, il aurait pu nettoyer les rétros de sa voiture, parce que du coup, ça donne une image d’illustration de l’article assez déplaisante.

Cela peut également t'intéresser

Écris un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.