Accueil Analyse Skoda est-il en train de monter en gamme ?

Skoda est-il en train de monter en gamme ?

par Sam

On le voit avec les nouvelles sorties de la marque tchèque. Quand on compare avec les mêmes modèles des années 2000, on constate que l’on part clairement de loin. Alors que depuis 2017, on a commencé à voir des améliorations sur les modèles de Skoda, en 2019 ça s’est accentué. Et ceci à tel point que certains pensent que Skoda a dépassé Seat en termes de qualité perçue et de technologie. Avant, on considérait Skoda et Seat comme les marques mal aimés de Volkswagen, qui servait surtout à rentabiliser les coûts de la recherche et du développement, mais surtout les pièces utilisés. Cela permettait des économies d’échelle, en quelque sorte.

Mais depuis la nouvelle Superb, puis la Scala et bien sûr la nouvelle Octavia qui arrive, Skoda a beaucoup changé en termes de qualité perçue. Est-ce que le succès dans les pays comme la Suisse n’est pas anodin ? Malgré cette augmentation de standing, le prix n’a pas suivi la même tendance. Puis, Skoda propose beaucoup d’options, donc ceux qui n’en veulent pas n’ont pas ne pas les prendre, et ils se retrouveront avec une voiture tout aussi abordable.

Mais clairement, on ne peut plus considérer la marque tchèque comme l’équivalent de Dacia chez VAG. On aurait tendance à dire que Skoda se rapproche des généralistes type Peugeot, Renault. Surtout ce dernier d’ailleurs. De plus, le confort est la devise de la marque, qui développe ses modèles en mettant cet argument en avant.

Une marque qui part de loin

Quand j’ai présenté la dernière Skoda Octavia, on a clairement vu que Skoda se rapprocherait limite du segment premium. En soi, elle peut puisque la banque de VAG possède des pièces et des technologies permettant d’accoler un badge « premium ». Et ceci pour un prix inférieur à celle d’une Audi, même si la gamme de véhicules Skoda n’est pas (et ne sera jamais, je pense) aussi développé. On n’aura pas l’équivalent d’une A8, par exemple. La Superb est à mettre au niveau de l’A4 ou encore de la Passat.

D’ailleurs, c’est la Skoda Superb qui a montré en premier que la marque souhaitait se détacher de l’image de « sous-marque » qu’elle avait. En gros, si tu voulais une voiture neuve mais qui a du retard afin de payer moins cher, tu avais Skoda. On la voyait souvent comme Volkswagen avec 5 ans de retard. Maintenant, les voitures Skoda proposent le Digital Cockpit, l’écran du milieu; et quelques options que l’on retrouvait jadis que chez les premium. L’affichage tête haute de la nouvelle Octavia en est un exemple. Reste que les clients potentielles de la marque tchèque n’optent pas trop pour les fonctionnalités type Digital Cockpit. Il suffit de voir les annonces le Bon Coin pour s’en rendre compte.

Un problème demeure toutefois avec Skoda. Parce que même si la qualité perçue est en amélioration et que, globalement, les véhicules de la marque présentent mieux; il n’en reste pas moins que les clients qui souhaitent acheter une Skoda jugent que mettre 50 000€ dans un de leurs modèle, c’est de trop. Qui prendrait une Skoda Superb à 50 000€ ? Alors que chez la cousine, Audi, on devra payer 70 000€ pour la même chose. Cela dit, cela commence à bloquer quand on a une Skoda Scala dont les tarifs sont proches de celle de la Golf. Et des compactes en général.

Skoda, toujours aussi démodé ?

Les gens ont du mal de se dire devoir payer autant pour Skoda que pour une autre marque, compte tenu de l’image passée de la marque. Mais cela commence doucement à changer, parce que les clients potentielles peuvent découvrir les Skoda. Notamment avec les taxis qui prennent en majorité les Octavia, voire les Superb. A force de voir qu’effectivement, Skoda, ce ne sont plus les voitures qu’on achète parce que ce n’est pas cher. On peut apercevoir ce changement de cap avec le lancement des SUV, qui se veulent, elles aussi; ancrées dans le confort et les nouvelles technologies.

On voit même que dans la communication, Skoda veut faire comprendre aux gens que non, elle n’est plus la marque « moche » qu’elle était par le passé. La publicité suivante, par exemple, montre clairement que Skoda souhaite monter en gamme et expliquer aux gens qu’elle a évolué. On sent bien que la marque veut changer son image auprès de ses clients, pour des raisons d’évolution. Attentons désormais de voir ce qu’il en sera pour les années à venir.

En tout cas, Skoda, aidé par le groupe Volkswagen, arrive à proposer une gamme de véhicules d’un tout autre niveau. Ceci permet alors de donner un second souffle à une marque qui, autrefois, n’était pas considéré comme une option intéressante par les clients en quête d’une nouvelle voiture. La marque devra communiquer encore et encore pour parfaire sa nouvelle image, mais rien qu’avec les véhicules et les renouvellements qui auront lieu, il suffira de quelques années pour que l’ancienne image de Skoda soit oubliée.

Cela peut également t'intéresser

Écris un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.