Accueil Actualité Geely serait intéressé par le rachat d’Aston Martin, qui serait aux côtés de Lotus et Volvo

Geely serait intéressé par le rachat d’Aston Martin, qui serait aux côtés de Lotus et Volvo

par Sam

Toute personne éprouvant un intérêt pour l’automobile est déjà au courant de la mauvaise santé financière d’Aston Martin. Ceci à tel point qu’ils vont lancer leur premier SUV, le DBX, avec l’objectif de rehausser les bénéfices du groupe. Ce seul véhicule doit assurer la moitié des ventes prévus par le constructeur. En clair, alors qu’ils ont vendu 5000 unités dans le monde en 2019; le DBX doit être vendu à 5000 exemplaires dès sa sortie. Un objectif assez ambitieux.

Parallèlement à ça, Aston Martin cherche un repreneur afin de mieux assurer son avenir. Et Geely s’est montré particulièrement intéressé. L’entreprise chinoise a déjà racheté le groupe Volvo (dont Volvo Cars), a développé Polestar en tant que marque à part, a crée Lynk&Co avec ce même groupe. Ils ont aussi racheté Lotus, ont investi dans Daimler (qui possède Mercedes et Smart). Geely est également intéressé dans l’achat d’actions, probablement majoritaires au vu de ce qu’ils ont fait chez Volvo et Lotus. Désormais, ils seraient intéressés par Aston Martin, actuellement en difficultés financières.

Cette nouvelle arrive un mois après que le fabricant de GT britannique annonce des discussions avec des investisseurs en vue d’un rachat. Autant du côté de Geely Europe comme d’Aston Martin, leurs portes paroles respectifs ont tous déclinés les interviews.

Une opération intéressante pour Geely

Par le biais de ce rachat, Geely voit ici des économies d’échelles potentielles. Que ce soit au niveau du partage des plateformes, des moteurs et de la R&D entre Lotus, Aston Martin et Volvo. En effet, il faut rappeler que Lotus prépare un SUV hybride voire tout électrique, qui devra respecter la charte des modèles de Lotus mais qui sera basée sur la plateforme SPA de Volvo. De plus, Volvo (qui, depuis le rachat par Geely, ne produira que des moteurs électriques) servira de banque à R&D et de moteurs pour Lotus.

Geely, l’entreprise chinoise ayant déjà racheté le groupe Volvo Cars /Volvo, Polestar, Cyan/, créé Lynk&Co avec ce même groupe, racheté Lotus, investi dans Daimler /Mercedes + Smart/ est intéressée dans l’achat d’actions /sûrement majoritaires, vu ce qu’ils ont fait à Volvo et Lotus/ chez Aston Martin, en difficultés financières.

En tout cas, ces informations restent à confirmer car actuellement, rien n’est fait. Mais au vu de la faiblesse actuelle d’Aston Martin, ainsi que de la montée en puissance du chinois Geely; tout peut encore se jouer. Ce serait peut-être une bonne nouvelle pour la survie du constructeur de luxe britannique, mais probablement une mauvaise nouvelle pour la passion automobile…

Cela peut également t'intéresser

Écris un commentaire

* En utilisant ce formulaire, tu es d'accord avec le stockage et le traitement de tes données par ce site.